20 / 04 / 2018
L'Isère en crue au mois de janvier 2018 (crédit : SO Dupontrenoux)

 

 

Les saisons favorables aux inondations de l’Isère sont la fin du printemps, sur les mois de mai et juin, ainsi que l’automne, sur les mois d’octobre et novembre.
La période que nous allons traverser est donc particulièrement propice, car la fonte des neiges donne un débit minimum soutenu aux cours d’eau. C’est ainsi que la dernière crue de l’Isère observée en 2015, a connu son pic le 2 mai.
Cette année 2018 est marquée par un enneigement hivernal exceptionnel sur tous les massifs des Alpes du Nord. Si de fortes précipitations venaient à se produire, des débordements des cours d’eau pourraient être craints.

 

C’est dans cette optique que le Symbhi, Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement de l’Isère et de protection contre les inondations, et l’AD Isère Drac Romanche, gestionnaire des digues, et en charge de la surveillance et de l’entretien des digues, se sont coordonnés pour se préparer à une éventuelle crise.

Des mesures préventives ont été mises en place pour traverser cette période à risque, comme par exemple :

  • la continuité garantie de la présence des équipes Symbhi et AD, en appui du Préfet (qui reste en charge de l’alerte et de la sécurité civile) et des communes,
  • la mobilisation en cas de besoin des entreprises de travaux publics prestataires du Symbhi et de l’AD,
  • la complétude des connaissances techniques pour maîtriser les conséquences des travaux en cours et des ouvrages non terminés…

 

Les équipes surveillent l’évolution des conditions météo et les débits de l’Isère. Elles seront présentes en cas de crise, pour accompagner les autres acteurs locaux.

 

Remarque : Il convient de distinguer la vigilance météo de la vigilance crues :

  • La vigilance météo est transmise par Météo France sur tous les médias de communication, et informe des risques importants d’épisodes climatiques, et de pluies associées ;
  • La vigilance crues est établie par le Service de Prévision des Crues, et informe des risques de débordement des cours d’eau. Il peut donc y avoir une vigilance orange météo, sans vigilance crues particulière. Un seul site pour suivre la vigilance crues : Vigicrues.