25 / 10 / 2018
Vue aérienne du Drac au Sud de l'agglomération grenobloise (crédits image:Symbhi)

 

En tant que titulaire de la compétence Gestion de l'Eau, des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI) sur la partie aval du Drac, après transfert de la compétence par Grenoble Alpes Métropole au 1er janvier 2018, le Symbhi s’est naturellement porté candidat pour mettre en œuvre une démarche de Programme d’Actions et de Prévention des Inondations (PAPI). La première phase a porté sur la mise en œuvre d’un PAPI d’intention.

 

Après avoir initié les réflexions en septembre 2017, dans une démarche itérative et concertée, le Symbhi a déposé le dossier de PAPI d’intention du Drac auprès des services de l’Etat le 11 juin 2018. Son périmètre concerne 17 communes, entre l’aval du barrage de Notre Dame de Commiers et la confluence avec l’Isère. Il comprend 53 actions (essentiellement des études), réparties au sein des 7 axes de la gestion du risque PAPI, pour un montant estimatif de l’ordre de 2,6 millions d’euros. La mise en œuvre de ces actions est répartie entre 8 maîtres d’ouvrages différents, avec un délai de réalisation compris entre fin 2018 et mi 2021. Le Symbhi est en charge à lui seul de 18 actions.

 

Après instruction par les services de l’Etat, le Symbhi a présenté le dossier du PAPI d’intention du Drac au Comité d’Agrément de Bassin (instance d'examen de ce type de programme) à Lyon, lors de sa séance du 12 octobre 2018, qui l’a validé avec quelques recommandations. Celles-ci portent notamment sur la bonne implication dans l’opération de la Réserve Naturelle Régionale des Isles du Drac, sur l’approbation rapide du PPRI par l'Etat, ou encore sur l’intégration le plus en amont possible des enjeux environnementaux dans l’opération.

 

Cette labellisation du PAPI d’intention permet de valider à la fois le contenu du programme présenté et le financement de l’opération par l'Etat (fonds Barnier).