03 / 11 / 2017
La plaine de l'Oisans (Crédits image : Symbhi)

 

La problématique relative à la gestion du risque naturel d’inondation sur la plaine de l’Oisans a fait l’objet, au cours des 10 dernières années, d’études et d’investigations conséquentes de la part du Symbhi.
Fin 2015, en partenariat avec les acteurs concernés, le Symbhi a décidé d’engager une nouvelle étape dans la gestion de la problématique inondabilité de la plaine de l’Oisans. Il a ainsi lancé une étude technique, attribuée au bureau d’études Hydratec, visant à définir un programme d’aménagements de protection contre les inondations. Le tout dans une démarche progressive et concertée, où les différents acteurs associés ont pu s’exprimer sur les avantages et les inconvénients des différents scénarios présentés au cours de la mission, avec l’objectif de faire émerger un scénario optimisé qui fasse consensus.

 

Et le 14 avril 2017, c’est à la quasi-unanimité que les membres du Comité Consultatif ont décidé de valider un scénario définitif. Ce scénario repose sur la clef de voûte suivante :

  • Protection des biens et des personnes par confortement et sécurisation des ouvrages existants (confortement des digues, création de déversoirs de sécurité), au niveau des conditions actuelles d’inondabilité ;
  • Protection du centre de Bourg d’Oisans à hauteur de la crue centennale ;
  • Pas de modification de l’aléa inondation actuel, mais diminution drastique du risque de brèche ;
  • Scénario intégré, comprenant des aménagements ambitieux sur le plan environnemental, mais aussi du point de vue des paysages et loisirs ;
  • Actions en faveur de la gestion du transport solide à l’amont de la plaine (définies par l’étude du transport solide portée par le Syndicat d’Assainissement du Canton de l’Oisans dans le cadre du Contrat de Rivière Romanche) ;
  • Concertation tout au long des étapes de conception affinée du scénario.

 

Voici enfin l’aboutissement de longues années de réflexions et de discussions sur le sujet de l’inondabilité de la plaine de l’Oisans. Et maintenant, place à la réalisation des études de maîtrise d’œuvre et à la mise en place d’un Programme d’Actions et de Prévention des Inondations (PAPI), toujours sous le pilotage du Symbhi, qui vont permettre de donner une tournure opérationnelle au programme d’aménagements !