Le Symbhi porte aujourd'hui des grands projets d'aménagements sur les rivières Isère et Romanche sur les thèmes de la protection contre l'inondation et de la préservation des milieux naturels liés à l'eau. Il est donc essentiellement un aménageur.

 

Le Symbhi a été créé par un arrêté préfectoral le 26 mars 2004, dans un contexte où il fallait prendre à bras le corps le problème de la protection contre les inondations. En effet sur le bassin versant de l'Isère, ce sont plus de 300 000 personnes qui sont plus ou moins directement exposées à ce risque naturel majeur. C'est donc le thème "phare" de ses interventions.

Mais il travaille aussi pour la préservation des milieux naturels liés à l'eau (forêts riveraines dites alluviales, gravières, bras morts…), il gère les problèmes d'érosion et de transports de sables et graviers par les rivières. Il consacre une partie importante de ses investissements sur cette thématique. En effet, pour le Symbhi, la rivière est un être vivant qu'il faut étudier et gérer dans sa globalité, d'où la thématique de "gestion intégrée de bassin versant".

 

 


La Romanche à Saint Barthélémy de Séchilienne / Crédits image : Photec