Actualités et travaux en cours

Août 2021, démarrage de travaux de restauration de la Drevenne à Rovon et Saint-Gervais

L’Unité Territoriale Sud Grésivaudan a engagé cet été un chantier de restauration de la Drevenne sur 400 mètres entre le seuil Barrillionnière et l’étang de la combe sur les communes de Rovon et Saint-Gervais.
Ces travaux d’un montant de 286 700 € HT ont un double objectif :

  • Restaurer les fonctionnalités écologiques du cours d’eau
  • Diminuer les contraintes hydrauliques (érosions et incision) au droit d’enjeux d’habitations et d’infrastructures

Dès le début du mois d’août, la Drevenne a ainsi été asséchée provisoirement sur le tronçon des travaux pour permettre aux engins de chantier d’accéder au lit de la rivière. Une pêche de sauvetage des poissons a auparavant été réalisée afin de les déplacer hors de la zone de chantier.

L’entreprise a ensuite terrassé les berges afin de les adoucir, lorsque c’est possible, pour redonner un peu d’espace à la rivière et limiter le risque d’érosion au droit de la route et des habitations. Des protections de berges sont prévues par la plantation d’une végétation adaptée aux cours d’eau permettant de maintenir les berges et à l’aide d’enrochements lorsque la pente est trop forte.

Avant la remise en eau, prévue début octobre, l’entreprise va recréer un lit mineur le plus naturel possible avec des écoulements diversifiés favorisant l’accueil des habitats aquatiques tels que les frayères pour la reproduction des poissons. Les plantations seront quant à elles réalisées d’ici la fin d’année.

Les travaux sont réalisés par Vinci Construction Terrassement et le suivi est effectué par Eau et Territoires, maître d’œuvre.

Cette opération est financée par Saint-Marcellin Vercors Isère communauté dans le cadre de la compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Protection contre les Inondations confiée au SYMBHI. Inscrite au contrat de rivières Sud Grésivaudan, l’opération est subventionnée à 80% par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée corse, la Région Auvergne Rhône Alpes et le Département de l’Isère. La commune de Rovon et un propriétaire riverain participent également pour les travaux de protection de berge qui les concernent.

Travaux de restauration de la Drevenne

Travaux de restauration de la Drevenne

Reprise des travaux de restauration du Merdarei à Saint-Romans

En juillet 2020, le SYMBHI a engagé des travaux de restauration du Merdarei sur la commune de Saint-Romans, dans la traversé du centre bourg. Les travaux ont repris cet été 2021, avec une seconde tranche en amont et en aval du village.

Cette opération a pour objectif de réhabiliter le lit du Merdarei sur un linéaire d’environ 1,5km dans la traversée du village en conciliant protection des biens et des personnes et restauration des milieux aquatiques.

Il est ainsi prévu un élargissement du cours d’eau et une restauration d’une continuité sédimentaire permettant de résorber le phénomène d’incision du lit qui a tendance à déstabiliser les berges. Cette restauration s’accompagne d’une amélioration des conditions d’habitats aquatiques en recréant un lit mineur et en replantant les berges du cours d’eau avec des espèces adaptées. Le projet intègre également la stabilisation de berges dans la traversée du village et la création d’un piège à embâcle en amont du pont de Gaillardonnière afin de prévenir l’apparition de désordres en cas de crue.

Le coût du chantier est de 833 000 € HT, financé par Saint-Marcellin Vercors Isère communauté et la commune de Saint-Romans, avec le concours financier du Département de l’Isère (60%), la Région Auvergne Rhône Alpes (20%).

Les travaux sont réalisés par les entreprises Toutenvert et Mandier TP. SAGE Environnement en assure la maîtrise d’oeuvre et l’entreprise Achard la coordination Santé Prévention Sécurité.

Cette action programmée au contrat de rivières Sud Grésivaudan a été engagée par Saint-Marcellin Vercors Isère communauté en 2017 avant d’être poursuivie par le SYMBHI après transfert de la compétence GEMAPI. Elle fait suite à un constat de dégradation importante du ruisseau du Merdarei avec une forte érosion du lit et des berges dans un contexte urbain générant un risque pour les biens et les personnes dans la traversée du village. Le bassin versant du Merdarei est intégralement situé sur la commune de Saint-Romans. Il prend naissance sur les contreforts du Vercors et a son exutoire dans l’Isère. L’opération globale conciliant ainsi la restauration d’un habitat aquatique au regard des enjeux urbains, permettra une réintégration de la rivière dans la traversée du village.

Le chantier en images :

Des ateliers pour « jardiner autrement »

Pour la 3ème année consécutive, des ateliers sont organisés dans le cadre du contrat de rivières Sud Grésivaudan pour découvrir des pratiques de jardinage respectueuses de l’environnement qui contribuent notamment à la préservation des ressources en eau.

Au cours de ces ateliers, les animateurs partagent des conseils et proposent des activités pour adopter des pratiques de jardinage alternatives limitant l’utilisation de produits phytosanitaires et d’économie d’eau. Les thématiques varient selon les ateliers : intérêt des auxiliaires au jardin, entretien des fruitiers sans pesticides, construction d’hôtel à insectes, nourrir et améliorer son sol (compost, engrais vert), identifier et soigner bio, présentation d’astuces pour réduire l’utilisation de l’eau au jardin, optimisation de l’arrosage…

Ces animations sont gratuites et tout public, mais sur inscription car le nombre de participants est limité par la superficie des lieux d’accueil et pour respecter les mesures sanitaires liées au Covid. Elles sont réalisées avec le concours financier de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et la Région Auvergne Rhône Alpes.

Informations et inscriptions auprès du SYMBHI au 06 63 33 61 76 ou par courriel : violaine.pascal@symbhi.fr en précisant vos nom, prénom, un numéro de téléphone, ainsi que le nombre de participants souhaités.

Au programme pour les deux prochaines sessions, animées par Espace Nature Isère :

Vendredi 24 septembre de 14h à 16h
Lieu : Saint-Antoine l’Abbaye – jardin de l’association Binette et Compagnie

  • limiter les apports en azote et phosphore : découverte des matières fertilisantes et des apports adaptés
  • prévenir l’utilisation des pesticides : initiation aux rotations, découverte des familles botaniques, principe et réalisation d’une rotation

Samedi 2 octobre de 14h à 16h
Lieu : l’Albenc – jardin d’un particulier

  • limiter les pollutions en métaux lourds : prévenir et guérir
  • Rétention, stockage, distribution de l’eau au jardin
    Limiter la quantité d’apports d’eau au jardin : quel matériel végétal utiliser ? Comment augmenter la disponibilité en eau de son sol ?
    Quels moyens pour limiter le ruissèlement sur son terrain ?
    Découverte des différents moyens pour stocker l’eau de pluie : la mare, les cuves
    Découverte des différents moyens de distribuer l’eau au jardin

Deux autres ateliers seront organisés en octobre 2021 avec Terre Vivante, les dates et contenus des animations seront communiqués ultérieurement.

A l’origine de « Jardiner autrement »
Le projet issu d’une proposition de l’association Naturama s’est déroulé en plusieurs étapes :

  • En 2017, des enquêtes de terrain sont lancées sur 6 communes du territoire. Sur la base du volontariat et au hasard des rencontres effectuées par les enquêteurs, une centaine de jardiniers amateurs ont été interrogés sur leurs pratiques et astuces de jardinage, avec une mise en perspective sur la « ressource eau ». De cette enquête est né un guide « jardiner autrement » qui allie certains aspects règlementaires aux « secrets de jardiniers » que certains ont souhaité partager avec leurs voisins.
  • En 2018, 3 soirées débat sont organisées afin de faire un retour sur les enquêtes, et d’échanger sur les pratiques de jardinage

Depuis 2019, des ateliers pratiques de jardinage sont proposés par Saint-Marcellin Vercors Isère communauté, puis le SYMBHI, suite au transfert de la compétence de gestion des rivières, pour poursuivre l’esprit de découverte et de partage de pratique de jardinage respectueuses de leur environnement.

Entretien des boisements de berges et luttes contre les espèces végétales invasives

Le SYMBHI réalise des travaux de restauration de la végétation afin d’améliorer la fonctionnalité des ripisylves en bordure de cours d’eau.

Les travaux permettent notamment :

  • de maintenir une ripisylve adaptée et fonctionnelle pour favoriser une diversité des habitats et ainsi préserver la biodiversité piscicole et végétale
  • de garantir une meilleure tenue de berges en favorisant les espèces autochtones
  • de limiter l’encombrement des cours d’eau par les embâcles dans les secteurs à enjeux et donc de limiter les risques d’inondation (protection des biens et des personnes)

Les travaux se traduisent par de l’enlèvement de déchets et de bois mort, de la coupe sélective d’arbres ainsi que de l’arrachage de plantes invasives.

Entretien de végétation avant / après _ crédit photo SMVIC

Entretien de végétation avant / après _ crédit photo SMVIC

Observatoire des milieux et amélioration des connaissances

Observatoire des débits

Un observatoire des débits en étiage, c’est-à-dire en période de basses-eaux, a été mis en place depuis 2015 sur les cours d’eau du Sud Grésivaudan. En plus de l’amélioration de la connaissance des débits, ce suivi, réalisé en interne selon un protocole de jaugeage, a pour objectif à terme de mieux comprendre le fonctionnement des cours d’eau.

    Matériel de jaugeage en rivière – crédit photo SMVIC

    Matériel de jaugeage en rivière – crédit photo SMVIC

Contrat de rivières Sud Grésivaudan

Plan de gestion de la ressource en eau

Actualités et travaux en cours

Documents utiles